Journée internationale des animaux ! Et les gens qui les aiment !

Aujourd'hui c'est la journée mondiale sans homme ! Et le nôtre ! De ceux que nous aimons, chérissons, respectons et partageons avec eux nos moments et notre existence !

C'est aussi aujourd'hui la fête de saint François d'Assise, le protecteur céleste des animaux et de la nature. Et en parcourant Google sur sa vie, j'ai appris que grâce à sa gentillesse et sa sagesse, il était capable de parler, de guérir, de communiquer et d'apprivoiser les animaux. L'histoire nous raconte comment il fit la paix avec le loup. On raconte qu'un village italien, Gubbio, a été terrorisé par un loup, et tout le monde était armé de fourches et de pelles pour le tuer. Jusqu'au jour où saint François décida d'aller voir le loup et de lui parler. Les gens pensaient qu'il était fou. Et le saint dit au loup : « Je sais que tu ne veux que de la nourriture, et c'est pourquoi tu tues et tues. Mais je te promets que les villageois te nourriront et tu me promets de ne faire de mal à personne. Mais le loup a pris sa patte, ils ont fait un pacte, ils ont commencé une belle amitié.

On dit aussi que le loup a vécu pendant deux ans avec les villageois et a traversé les maisons des personnes qui l'ont nourri et soigné. Ils l'aimaient tellement que lorsque le loup est mort, ils ont construit une église et sa tête est enterrée sous l'autel. Saint François est également considéré comme le premier écologiste de l'histoire à parler de l'importance de comprendre l'homme avec la nature et de vivre en harmonie.

On dit aussi que pour sa grande humilité, sa pureté, sa sainteté et son amour pour toute la création, Dieu lui a fait comprendre le langage des animaux, leur parler et les prêcher comme les humains. Une fois, il s'est arrêté près d'un amandier et a dit : « Dis-moi quelque chose à propos de Dieu ! Et l'amandier a fleuri instantanément

Entre-temps, l'humanité n'a rien appris. Nous sommes en guerre avec la nature. Les deux tiers des populations fauniques mondiales ont disparu en moins de 50 ans. Trois milliards d'animaux ont été tués dans des incendies en Australie. Nous abandonnons. Nous tuons. Nous détruisons leurs habitats. Et nous n'avançons que par inertie, en nous trompant que certains d'entre nous sont bons et en sauvant.

Pour leur journée, j'ai sauvé quelques âmes. L'un d'eux avec un cou coupé, photographié ici. Peut-être qu'il n'a jamais eu d'amis, mais aujourd'hui, il nous a.

La vie suivra ses traces, et nous nous laisserons conduire par elle avec amour et foi ! Cordialement, Roxane! ❤️

Plus d'articles

Deux pauvres chiens

Une fois, l'année dernière, un vétérinaire nous a demandé d'aider une vieille femme d'un village. Aidons-la avec ses chiens, car elle est partie

Votre plaisir est une terreur pour nous!

Il existe de nombreuses coutumes traditionnelles roumaines qui ne seront pas oubliées. Scorcova, le laboureur, la chèvre, l'ours, le laid, les chants de Noël. Les Roumains sont prudents

Panier
0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour au magasin
      Appliquer Coupon